Comment diminuer la perte des poils de chats ?

Tous les propriétaires de chat le savent, ils perdent leurs poils  et comme la plupart en perdent une quantité prodigieuse, les poils de chat ont l’occasion de se retrouver dans les narines, sur les vêtements et la nourriture… La plupart des amoureux des chats parviennent à oublier les poils de leurs animaux jusqu’ à un certain point, ce qui est une chance pour les chats, car il est impossible d’éliminer complètement les poils de chat d’une maison avec un chat dedans. Mais je suppose que comme moi, vous souhaitez diminuer la quantité de poils de chat dans votre maison, sur vos vêtements, vos cheveux et, oui, dans votre nez, il existe des solutions.

Le brossage régulier

L’étape la plus importante pour se débarrasser des poils de chat dans votre maison est d’empêcher les poils de se détacher. Si vous brossez votre chat régulièrement – de tous les jours à toutes les deux semaines, selon la quantité que votre chat perdra – il aura moins de poils à perdre et donc moins de poils dans votre maison. En tant que propriétaire de persans, je sais de quoi je parle ! En fait, la plupart des chats aiment être brossés à condition d’exercer une légère pression avec une brosse qui ne gratte pas.

Depuis quelques mois, nous utilisons à la maison des gants de massage qui attrape et garde les poils. Le fabricant est OMORC et le prix est ridicule par rapport aux bienfaits apportés. Vous retrouverez le produit sur Amazon en cliquant ici. Je le conseille à tous car en plus d’être plus efficace qu’un peigne classique pour récupérer des poils, il va masser l’animal.

La nourriture

La peau et le pelage d’un chat sont facilement affectés par la diète de l’animal, donc une nourriture de haute qualité pour chat peut rendre la peau de votre chat moins sèche et donc moins sujette à la perte de poils. Pour tout choix de nourriture, je vous conseille de demander des conseils à votre vétérinaire.

 

Mais du coup pourquoi les chats perdent ils leurs poils ?

L’habitude de votre chat de perdre ses poils peut être un inconvénient majeur pour vous, mais c’est un mécanisme indispensable pour la survie du chat. Les chats d’extérieur et les chats sauvages perdent un peu de poil tout au long de l’année pour se débarrasser des poils morts et irritants, puis perdent de grandes quantités de poils deux fois par an, au printemps et à l’automne, pour modifier la structure de leur pelage en prévision des températures chaudes ou froides. Sans la capacité de se débarrasser d’un pelage inapproprié et d’en construire un nouveau, un chat ne survivrait jamais à des changements majeurs de température dans son habitat. Bien sûr, lorsque nous amenons des chats à l’intérieur pour vivre avec nous (ce qui est plus sûr pour eux et pour la population d’oiseaux), ils n’ont plus besoin de changer leur pelage avec les saisons, mais cela ne veut pas dire qu’ils arrêtent d’essayer.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *